Compioni in omaggio

L’étoffe du mat


Quand je dis mat, je pense mal.
Là est son étoffe.


Le Bien, il le renie. Il clame ses défauts, il en est le héraut.
Son couvrant est tombal, sa couleur, fatale !
Il porte au plus haut le triomphe du vaincu.

Serge Lutens

Temporairement indisponible

L’étoffe du mat-Lèvres-Nécessaire de beauté-Serge Lutens